Incroyable: Ces jumelles n’ont pas le même père !

Une mère a donné naissance à des jumelles, en revanche celles-ci n’ont pas le même père biologique selon un test ADN !


La vie réserve parfois bien des surprises. Originaire du New Jersey, aux États-Unis, une mère a donné naissance en 2013 à des jumelles, toutes deux donc nées le même jour. Stupéfaction : celles-ci ne sont pourtant pas issues du même père biologique. Une révélation inattendue dont la mère prendra connaissance bien plus tard. Car après la naissance de ses deux petites filles, la jeune américaine se sépare de son compagnon, c’est-à-dire celui qu’elle pense être le père de sa progéniture. Dans ce contexte, elle réclame ensuite une pension alimentaire pour l’entretien et l’éducation de ses jumelles. La justice exige alors un test génétique de paternité. Les résultats de ce dernier sont étonnants : l’ex-compagnon est bien le père mais seulement d’une seule des jumelles. L’homme devra donc verser une pension uniquement pour la fille dont il est le père. Reste plus qu’à contacter l’autre père si la femme souhaite une pension complète pour ses deux enfants.
jumelles1
À l’époque, la jeune américaine a eu des relations sexuelles avec son ex-compagnon puis avec un autre homme pendant la même semaine. Puisque le spermatozoïde a une durée de vie en moyenne de trois à cinq jours, la femme a donc fécondé deux ovules au cours de son cycle menstruel. Selon les experts, il s’agit d’un phénomène de superfécondation hétéro-parentale : un cas extrêmement rare qui tient de l’ordre d’une grossesse sur 13 000. Ce n’est donc pas la première fois qu’un cas de figure similaire se présente. En 2010, un homme d’origine turque avait découvert qu’il était le père d’un seul de ses jumeaux. Même explication puisque sa femme entretenait également des rapports avec un autre.