Des images qui glacent le sang: Un employé d’un abattoir faire subir l’enfer à des vaches

C’est le genre de vidéo qu’on déteste regarder parce que c’est là qu’on voit l’immense cruauté de l’homme envers les animaux. Ainsi dans une vidéo, on peut voir deux éleveurs anglais maltraiter des vaches et des veaux avant de les abattre.


C’est le Daily Mail qui rapporte cette vidéo atroce. En effet, dans une petite ferme d’Angleterre, réputée pour ses bonnes valeurs, on peut voir dans une vidéo deux hommes maltraiter fortement deux vaches avant de les tuer. Pendant quatre longues minutes on peut voir des hommes rendent la vie difficile à ces deux bêtes. Sachant qu’il s’agit d’un montage vidéo, on peut imaginer qu’il s’agit du quotidien des animaux de cette ferme.

En effet, au début de la vidéo, on peut voir une vache isolée dans un minuscule enclos. Elle meugle parce qu’elle sans doute fin et soif ou tout simplement parce qu’elle peut à peine bouger. Le seul autre vivant qui lui répond, c’est une vache qui meugle à l’autre bout de la ferme. Sans doute est-elle en train d’essayer de la réconforter.

Ensuite, les images qu’on voit se de plus en plus dures à regarder. En effet, en fait on se rend compte que l’enclos où se trouve cette vache est l’antichambre de l’abattoir. C’est à dire qu’il s’agit de la dernière étape avant de tuer les pauvres bêtes et c’est à ce moment là que la cruauté des deux éleveurs est dévoilée au grand jour.


En effet, on peut voir les deux éleveurs mettre des coups de cravache à l’animal ainsi que lui donner de violents coups partout sur le corps faisant trébucher les animaux à plusieurs reprises sans compter les coups de taser pour immobiliser l’animal et ensuite l’envoyer à l’abattoir. Autant vous dire qu’il s’agit d’images complètement atroces qui peuvent profondément choquer les personnes qui les regardent.

Le plus fou dans cette vidéo, c’est qu’on peut lire la détresse des animaux dans leurs comportement et on peut également voir les éleveurs complètement déconnectés de leurs émotions. En effet, ils ne se rendent pas du tout compte de la cruauté dont ils font preuve.

Source: Daily Mail