Il paie plus de 100 000 dollars au gouvernement du Pakistan pour avoir le droit de tuer une chèvre très rare.

Un chasseur qui collectionne les trophées aurait payé une somme de 110 000 dollars au gouvernement du Pakistan afin d’avoir l’autorisation de chasser un spécimen très rare de chèvre himalayenne.

L’argent a été donné en guise de don pour un programme de conservation qui vise justement à protéger le braconnage de cette espèce jusqu’à tout récemment considérée comme étant menacée d’extinction. 

Le chasseur nommé Bryan Harlan a donc payé cette somme au gouvernement afin d’avoir une autorisation officielle du gouvernement afin de se rendre dans le nord de l’Himalaya afin de tuer un spécimen de cette chèvre très rare.

Dans une vidéo qu’il a partagée sur YouTube, le chasseur, qui travaille dans le milieu bancaire, tire au moins un coup de feu sur une de ces bêtes sans défense.

Le chasseur, qui est accompagné de cinq autres hommes, triomphe avec eux, puis ils vont chercher la carcasse de l’animal avant de prendre une photo du chasseur à ses côtés.

Dans une entrevue qu’il a accordée à une chaîne de télévision locale, Harlan a déclaré: « C’est un honneur et un privilège d’être de retour ici au Pakistan. C’est la troisième fois que je viens ici au Pakistan. J’ai chassé presque tous les animaux qui vivent ici. Mais j’ai gardé les grands honneurs pour la fin.

Alors que plusieurs internautes condamnent vivement les voyages de chasse du banquier, les autorités gouvernementales au Pakistan ne sont vraiment pas du même avis. Selon plusieurs personnes du gouvernement au Pakistan, les montants d’argent que Harlan a donnés ont justement servi à financer des programmes de conservation d’animaux très rares. En fait, les sommes d’argent payés par Harlan ont joué un rôle très considérable dans la continuité de ces programmes de conservation.

Évidemment, cela n’enlève rien au fait que le banquier tue inutilement des animaux, mais au moins, disons que tout cela doit l’aider à se donner bonne conscience…


Source: DailyMail