Un chien a été retrouvé mort dans la cellule d’un prisonnier

C’est encore une histoire de mauvais traitement sur un animal qui vient d’émerger dans les médias. Dans l’État d’Ohio, un chien a été retrouvé mort dans la cellule d’un prisonnier.

Dans l’État d’Ohio, un chien a été retrouvé mort dans la cellule d’un prisonnier. Une histoire sordide qui glace le sang. À travers un programme qui permet aux prisonniers d’avoir un chien pour les aider à surmonter leur quotidien, ce prisonnier a eu le droit d’avoir avec lui dans sa cellule un chien pour lui tenir compagnie. Une cohabitation qui se passait très bien jusqu’à ce que cela tourne au cauchemar.

Le chien tué était un berger allemand de 4 ans qui s’appelait Evie. Sa mort est considérée comme très brutale puisqu’il a été retrouvé sur le sol de la cellule avec de multiples blessures. D’après les informations des autorités, le chien serait mort en raison de traumatismes et de contusions à l’abdomen. Ainsi, les autorités supposent que le prisonnier l’aurait battu jusqu’à qu’il meurt.

Une histoire qui commence a faire beaucoup de bruit tant les cas d’abus sur les animaux sont de plus en plus fréquents ces derniers mois. La direction de cette prison du sud de l’Ohio a déclaré avoir aucune tolérance pour les prisonniers qui maltraitent des animaux et promet une sanction exemplaire pour le détenu qui a commis ce crime affreux.

Evie faisait parti d’un programme avec 20 autres chiens qui allaient en prison pour tenir compagnie aux prisonniers et surtout leur remonter le moral, apaiser leur stress ainsi qu’ajouter un peu de soleil à leur journée. Après cette horrible tragédie, l’organisation en question a décidé de retirer tous ses chiens de cette prison du sud de l’Ohio.

Cette histoire fait écho à une autre histoire horrible du même genre. En effet, en France, dans la région de Saône-et-Loire, un berger allemand a été brûlé vif. Les analyses des vétérinaires ont révélé que du liquide inflammable a été aspergé sur l’ensemble du chien avant de l’immoler.


Source: The Washington Post