Un éléphant est retrouvé criblé d’au moins 70 balles après que des braconniers l’aient tué et enlevé ses défenses

En Malaisie, un éléphant s’est fait tirer dessus 70 fois par des braconniers qui voulaient voler ses défenses.

Dans la région de Sabah en Malaisie, le corps sans vie d’un éléphant a été retrouvé dans une rivière. C’est un pêcheur qui a fait cette horrible découverte. 

Il s’était fait tirer dessus 70 fois par des braconniers qui voulaient lui voler ses défenses, ce qu’ils ont réussi à faire. Ces fameuses défenses contiennent de l’ivoire une matière très prisée. Comble de la cruauté, ils lui ont même tiré une balle dans la tête.

Si pour le moment on a très peu d’informations sur cette histoire, les autorités malaisiennes sont à la recherche de quatre ou cinq braconniers. Ils seraient tous impliqués dans le meurtre de cet éléphant et le vol de ses défenses. Ce genre d’agissements est sévèrement puni dans le pays. En effet, le média britannique explique que les personnes reconnues d’un tel crime risquent 5 ans de prison ainsi que 60 000$ d’amende.

Une enquête est en cours et les autorités semblent déterminées à retrouver les coupables non seulement parce qu’il s’agit d’un crime abject, mais aussi parce que la population des éléphants ne cesse de diminuer au cours des dernières années. Wikipédia rappelle que « le braconnage s’intensifie malheureusement chaque année. En 2011, entre 25 000 et 30 000 éléphants ont été abattus sauvagement afin de récupérer leurs défenses et alimenter les commerces illégaux notamment en provenance d’Asie ».

Source: Daily Mail