Animaux

Une très bonne nouvelle: Aucun éléphant n’a été tué cette année dans le plus grand parc animalier d’Afrique

20
Pin Share20

Au Mozambique, dans la province de Niassa, aucun éléphant n’a été tué cette année dans le plus grand parc animalier d’Afrique alors que ce complexe aussi grand que la Suisse fut le théâtre de nombreuses exactions depuis plusieurs années.

En effet, le média britannique explique qu’en 2016, le nombre d’éléphants est passé de 12 000 à 3 600.

À la vue de ses chiffres qui font froid dans le dos, le parc animalier de Niassa avait décidé de mettre en place une stratégie pour lutter contre les activités des braconniers. Une stratégie qui s’est révélée payante puisqu’on a enfin pu assister à une année sans meurtre d’éléphants dans la région. Le dernier meurtre d’un éléphant par un braconnier remonte au 17 mai 2018.

Plusieurs raisons expliquent ce résultat. Tout d’abord la stratégie anti-braconnier qui a porté ses fruits. En effet, les autorités du Mozambique avaient l’ordre d’intervenir le plus vite possible en cas d’intrusion de braconniers dans le parc animalier. Le but était d’intervenir le plus rapidement et de les mettre hors d’état de nuire pendant un long moment grâce à des comparutions quasi immédiates devant un tribunal pour répondre de leurs gestes. Il faut souligner également que la profession de braconnier est en déclin et que cela a beaucoup joué également cette année.

Ainsi, le parc animalier de Niassa est vu comme un exemple pour le reste de la vie sauvage africaine et on imagine que sa politique va donner des exemples à d’autres pays du continent africain. Il va tout de même falloir un bon moment au parc animalier pour reconstruire sa population d’éléphants. Les dégâts ont été tellement nombreux qu’il va falloir se monter patients.

Source: Daily Mail

20
Pin Share20
Categories
Animaux