À 55 ans, le « Spiderman » français a encore frappé: il escalade un gratte-ciel de 180m

L’alpiniste urbain Alain Robert, 55 ans, n’en est pas à son coup d’essai. Un euphémisme puisque le phénomène affiche à son long palmarès les plus hauts gratte-ciel de la planète: les tours jumelles Petronas à Kuala Lumpur, la tour Burj Khalifa à Dubaï, la tour Montparnasse à Paris et de nombreuses autres en Russie, au Japon, en Australie et ailleurs.


Cette fois-ci, il s’est réattaqué à la tour Total. Un exploit déjà réalisé plusieurs fois par le passé mais qui s’apparenterait presque pour lui à un parcours de santé. L’édifice mesure tout de même 180 mètres et compte 47 étages. Alain Robert a pourtant rejoint le sommet en trente minutes à peine avant d’être cueilli, comme à son habitude, par les services de sécurité et d’être livré à la police.

Inutile de préciser que l’homme est « bien connu de la justice ». On se sait pas à quel montant s’élève le délit mais ça ne semble pas lui faire passer l’envie de « récidiver » en tout cas.


Quelques heures auparavant, Alain Robert avait vainement tenté de gravir une tour du quartier de la Défense à l’aide de ventouses mais avait été interpellé à temps par les vigiles (voir vidéo AFP ci-contre).

© ap.

© ap.

© ap.

© ap.