Abusée du bronzage artificiel, cette mère doit se faire amputer une oreille

Une mère a dû se faire amputer une oreille suite à un cancer de la peau qui était mal diagnostiqué depuis 5 ans, étant donné que les médecins croyaient qu’il s’agissait d’une verrue.

La femme de 43 ans nommée Anthea Smith déclare avoir visité son médecin généraliste à plusieurs reprises et chaque fois, celui-ci lui a indiqué qu’ill n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Il ne voyait pas non plus l’utilité qu’elle consulte un dermatologue.

Tout avait donc débuté par une toute petite bosse rouge, mais au fil du temps, la bosse a commencé à prendre du volume et à prendre une couleur tirant de plus en plus vers le brun foncé. 

Puis, en 2015, Smith subit une biopsie qui confirme qu’elle a un mélanome de stade 3C.

Après 2 chirurgies et 32 traitements de radiothérapie, Smith doit maintenant vivre avec une prothèse afin de remplacer l’oreille qu’on lui a amputée. 

De plus, elle souffre parfois de problèmes d’équilibre en raison de son oreille.

Smith croit que si elle a souffert d’un tel cancer, c’est probablement parce qu’elle utilisait souvent des lits de bronzage lorsqu’elle était adolescente.

La maman ne cache pas que le lien de confiance avec son médecin généraliste a été grandement affecté par cette histoire, étant donné que pendant 5 ans, Smith avait signalé à plusieurs reprises que la lésion sur son oreille l’inquiétait. 

Évidemment, si elle avait consulté un dermatologue dès qu’elle avait remarqué la présence du point rouge, Smith aurait peut-être pu sauver son oreille et qui sait, éviter de subir autant de traitements de radiothérapie.

L’histoire de Smith nous fait réaliser que lorsqu’un problème de santé nous préoccupe et qu’un spécialiste ne semble pas nous prendre au sérieux, ce n’est peut-être pas une mauvaise chose d’aller demander un second avis.

Encore là, ça, c’est si vous réussissez à trouver un docteur qui aura le temps de vous rencontrer…


Source: DailyMail