Cette femme vit avec un syndrome d’excitation génitale persistante a plus de 180 orgasmes par jour

Pour la plupart des mamans, aller chercher leur enfant à l’école ou les amener jouer au parc fait partie de la routine, mais pour Cara Anaya, c’est un véritable cauchemar car elle souffre d’un syndrome d’excitation génitale persistante qui fait qu’elle a jusqu’à plus de 180 orgasmes par jour.

Cara a été diagnostiquée de ce syndrome incurable il y a trois ans et explique vivre un véritable calvaire. Elle qui vit en Arizona, aux Etats-Unis avec son mari, Tony Carlisi34 ans, et leur fils Merrick10 ans a déclaré que les médecins ne pouvaient rien faire pour elle et que sa vie était ruinée …