Divers

Cette jeune femme poste des photos de ses terribles blessures après avoir été attaquée à la machette par deux hommes

20
Pin Share20

Bonnie Gane a posté des photos de ses terribles blessures après avoir été attaquée à la machette samedi soir par deux hommes qu’elle connaît.

Les images ci-dessous montrent son visage ouvert ainsi qu’une profonde plaie à la main. Elle a décidé de rendre publiques ces images en déclarant que la police n’avait pas réussi à la protéger.

Dans un long message posté mardi, Bonnie a déclaré : ‘Comme si cela ne suffisait pas pour moi, la police n’a pas réussi à me protéger’. S’adressant aux assaillants, elle a ajouté : ‘Ils m’ont coupé le visage et ne se sont arrêtés que lorsqu’ils ont vu la quantité de sang dans laquelle j’étais.’

Ils ont tous deux été arrêtés le soir de l’attaque. ‘Même après que la police ait vu mon état, ils ont été relâchés avant 24 heures. Ces hommes ont essayé de dire que j’ai causé ces blessures en me faisant mal dans une porte de jardin et que je n’ai aucun remords pour ce qu’ils ont causé’ déclare t-elle.

‘J’aurai des cicatrices sur le visage et sur la main jusqu’à la fin de mes jours. Je dois faire de la physiothérapie et de la chirurgie plastique pour tenter de réparer les blessures. Je parle de tout ça parce que la police ne me prend pas au sérieux. Je ne suis pas du genre à aller voir la police à propos de quoi que ce soit, mais je ne voudrais pas qu’une autre personne passe par ce que j’ai dû vivre’ a t-elle confié.

‘La police m’a même dit que même sans ma déclaration, elle continuerait à porter plainte en raison de la brutalité de l’attaque. Pourtant, lorsque je suis obligée d’écrire une déclaration, elle veut alors me laisser tomber et ne mettre aucune mesure de sécurité en place pour moi.’

20
Pin Share20
Categories
Divers