Cette maman avait passé des années sans embrasser son mari après avoir eu une barbe pendant sa grossesse.

Svetlana Savchenkova, 33 ans, a refusé de sortir sans porter de masque pour dissimuler son grave problème d’hirsutisme. Elle était tellement gênée par la pilosité de son visage qu’elle ne sortait jamais sans son masque.

Bien qu’elle l’ait eue avant la naissance de son fils âgé de sept ans, sa condition s’est sérieusement aggravée après sa grossesse.

Dans le but d’obtenir de l’aide, elle a participé à une émission médicale télévisée en Russie intitulée « J’ai honte de mon corps » sur Channel U. Avant de subir des tests et une thérapie organisée par l’émission télévisée, elle a dit en larmes : « Je ne peux pas travailler ou communiquer avec des gens normalement, même avec mon enfant. Je ne lui permets pas de toucher mon visage. De toute évidence, les relations avec mon mari se sont beaucoup dégradées. »

« Il ne m’embrasse plus maintenant parce que c’est dégoûtant. Chaque année, la situation empire. Je crains que notre famille ne s’effondre », déplore-t-elle. Aucun traitement n’avait fonctionné, les médecins lui ayant dit qu’elle devrait simplement vivre avec sa barbe.

Son mari l’a incitée à parler de son problème hormonal à la télévision, ce qui l’a amenée à se faire aider par les meilleurs médecins du pays. Au cours d’une année, elle a reçu un traitement au laser, un traitement contre le syndrome des ovaires polykystiques, et a été soumise à des stéroïdes sexuels.

« Je me sens si heureuse maintenant. Je n’ai plus peur de perdre mon mari à cause de mon visage velu. Je marche dehors avec le menton levé après une douzaine d’années à me cacher le visage », dit-elle, enfin heureuse.

Source: The Sun