Cette professeur de 41 ans est accusée d’entretenir une relation intime avec une étudiante de 17 ans.

L’enseignante de 41 ans nommée Irina Ibragimkhalimova figure sur des photos où on la voit partager une certaine intimité avec son étudiante de 17 ans, Valeria Fedorova. La jeune femme est aujourd’hui âgée de 18 ans.



Les autorités ont aussi révélé que des messages échangées entre les deux femmes sont plutôt incriminants en ce sens.

La police a expliqué: « Si les informations concernant une histoire d’amour entre l’enseignante et son élève sont prouvées, nous annoncerons ensuite notre décision quant à l’ouverture d’une enquête criminelle à cet effet, et ce, sans délai. »

Des photos ont été découvertes montrant Irina Ibragimkhalimova et Valeria Fedorova ayant une certaine « proximité ».


Les enquêteurs ont également trouvé des échanges de messages plutôt explicites entre les deux femmes.

Celles-ci ont expliqué qu’elles étaient biens amies mais nient toute relation intime.

Pour sa part, Valeria a expliqué que les images en question avaient été retouchées. Quant à l’enseignante, celle-ci n’a pas voulu s’exprimer à ce sujet.

Valeria pense que la diffusion de ces photos ait été fait dans l’intention de faire du chantage à Irina. Toutefois, la police n’est pas de cet avis.

« Valeria et sa professeur sont suspectées d’avoir une liaison sexuelle et les éléments trouvés sur les réseaux sociaux tendant à le démontrer. » ont expliqué les enquêteurs.


« Si les informations concernant une histoire d’amour entre l’enseignante et son élève sont prouvées, nous annoncerons ensuite notre décision quant à l’ouverture d’une enquête criminelle à cet effet, et ce, sans délai. » ont-il rajouté.