Condamné pour le meurtre de 22 femmes, un ancien policier avoue 56 meurtres supplémentaires

Mikhail Popkov, ancien policier russe, qui avait déjà été condamné à la perpétuité pour le meurtre de 22 femmes, a été reconnu coupable lundi de 56 meurtres supplémentaires commis entre 1992 et 2007 et a écopé d’une seconde peine de prison à vie.


Il a fait en tout 78 victimes, ce qui fait de Mikhail Popkov le plus grand tueur en série russe. Il a violé au moins 10 de ses victimes.

« Il un besoin pathologique de tuer des gens » a déclaré la Cour de Justice.

Le mode opératoire était toujours le même : il invitait ses victimes à faire un tour la nuit, parfois dans une voiture de police en dehors de ses heures de service, avant de les tuer.

Il a même enquêté sur certains de ses crimes en tant que policier.

Il a finalement été interpellé en 2012 à Vladivostok grâce aux analyses d’ADN des habitants dont la voiture correspondait aux traces de pneus laissées sur les lieux des crimes.


Popkov a été condamné une première fois en 2015 pour le meurtre et le viol de 22 femmes. Il a ensuite avoué 59 meurtres supplémentaires, mais la police n’a pas pu prouver la réalité de trois d’entre eux.

Source