Elle a décidé de se marier avec elle-même et de partir en lune de miel après avoir des relations difficiles avec des hommes

À 30 ans, Jenilyn Rodriguez a décidé de se marier. N’ayant pas trouvé la personne de sa vie, elle a fait le choix de ne compter que sur elle-même dans la vie. Et pour marquer ce choix, elle a décidé de se marier à elle-même.



La jeune mariée a justifié son choix « j’ai tout ce dont j’ai besoin, je ne veux que d’une vie remplie de joie et d’amour ». Dans un état d’esprit de plénitude et d’autosuffisance, la mariée raconte « un jour, j’ai décidé de m’acheter une bague comme cadeau d’amour, et quand j’ai regardé les tailles, je me suis dit : ’quelle taille à mon annulaire ?’ et puis j’ai souri et j’ai pensé que je devais me fiancer ».

Une cérémonie de « sologamie » a eu lieu comme on peut s’y attendre pour un mariage traditionnel. Vêtue d’une de mariée, coiffée d’une couronne de fleurs composée par une amie, elle s’est passé la bague au doigt, à 15h33 précise. Une heure qui n’a pas été choisie au hasard par la nouvelle mariée puisque le chiffre 333 a une signification particulière en numérologie, selon Jenilyn Rodriguez.

Malgré les réticences de sa famille et de ses proches, la plupart était présent à New York, pour assister au mariage sologamique de Jenilyn. Lors de la cérémonie, la mariée s’est fait la promesse de toujours veiller sur elle et de toujours s’encourager dans les choses qu’elle entreprend. Pour conclure en beauté, la jeune mariée va s’envoler pour l’Irlande, pour y passer sa lune de miel.

Malgré ce mariage, la jeune mariée ne tire pas un trait sur une cérémonie plus traditionnelle si elle rencontre la bonne personne, voir fonder une famille.

Source: dailymail