Elle abuse sexuellement de son bébé de 16 mois et l’horreur est loin de s’arrêter là …

Quand on est parent, le pire cauchemar qui peut nous arriver est que quelqu’un abuse de notre enfant, c’est donc pour des raisons évidentes que les autres parents sont complètement déstabilisées quand ils entendent parler d’un parent qui abuse de son propre enfant.


C’est exactement ce qui est arrivé aux États-Unis alors qu’une mère abusait sexuellement de son bébé d’un peu plus d’un an, mais l’horreur ne s’arrête pas là.

Une mère de trois enfants a écopé d’une sentence de 25 ans de prison, après qu’elle se soit filmée en train d’abuser sexuellement de son bébé de 16 mois en Oklahoma.

Âgée de 30 ans, Jerrica Lackey a été reconnue coupable d’avoir exploiter un enfant sexuellement et la nature des gestes qui lui sont reprochés est tout simplement révoltante.

C’est son ex-mari qui a levé le voile sur cette sordide histoire, après qu’il ait découvert des vidéos compromettantes dans le téléphone cellulaire de son ancienne femme. L’homme, qui est aussi le père de la petite, a immédiatement confronté la mère à ce sujet. Sentant que l’étau se refermait autour d’elle, cette dernière à elle-même contacté les autorités afin de se dénoncer.

Selon ce qui est rapporté, l’une des vidéos la montrait en train de pénétrer la petite en utilisant ses mains.


Suite à son arrestation, elle s’est défendue en disant qu’elle tournait ces vidéos afin de les envoyer à son copain. Elle a mentionné que ce dernier était furieux et la  »punissait » lorsqu’elle ne lui envoyait pas de vidéos.

Elle affirme donc qu’elle était contrainte à le faire de force, mais le juge n’a pas acheté sa version. Elle aurait très bien pu alerter les autorités au lieu de torturer sa propre fille de la sorte…

La petite est sous la garde de son père depuis son arrestation et se porte bien, malgré les horreurs qu’elle a vécues. Pour sa part, la mère passera au moins une bonne partie du restant de sa vie derrière les barreaux.

L’avocat Trent Shores espère toutefois que la sentence passera un message clair aux gens qui pourraient avoir l’intention de traiter un enfant de la sorte…

Ils seront arrêtés, puis traduits en justice.

Source: DailyMail