Elle est forcée de quitter son emploi d’éducatrice pour enfants à cause de ses trop gros seins

Les femmes aux très grosses poitrines vivent souvent un enfer. C’est exactement ce qu’est en tain d’expérimenter cette jeune femme britannique qui n’a pas eu le choix de quitter son emploi à cause de sa trop grosse poitrine. 

Dani Markerson, une jeune britannique de 20 ans, a dû quitter son emploi d’éducatrice pour enfants parce que sa poitrine devenait un véritable fardeau dans ses déplacements et sa gestuelle quotidienne. Il faut dire que sa poitrine n’est pas d’une taille usuelle. En effet, la taille de sa poitrine est de 36K. Oui, vous avez bien lu. On comprend pourquoi cela lui fait tant mal à dos. Aujourd’hui, elle ne pense qu’à amasser l’argent nécessaire pour subir une réduction mammaire. Elle est prête à changer de vie pour de bon.

Il faut dire que selon elle, son énorme poitrine a bien plus de désavantages que d’avantages. Hormis, les problèmes physiques que cela peut provoquer, elle se fait constamment aborder par des hommes qui n’arrivent pas à décoller leurs yeux de sa poitrine. Cela donne lieu à des situations à la fois gênantes et répugnantes. Autant vous dire qu’elle vit le fait d’avoir une aussi grosse poitrine comme une malédiction. Une réalité qu’elle endure depuis son adolescence et elle souhaite s’en débarrasser plus que tout.

Dani Markerson explique que se débarrasser de cette poitrine très encombrante lui permettrait de vivre une vie normale, sans douleur et sans hommes qui l’importunent à tour de bras. Malheureusement, une réduction mammaire n’est pas l’opération la plus abordable. En effet, la jeune femme de 20 ans a besoin d’amasser plus de 10 000 dollars pour se libérer de ce poids qui lui pèse sur les épaules. 

On espère que Dani Markerson va pouvoir atteindre son but et trouver une certaine sérénité d’esprit parce qu’elle semble totalement à bout de nerfs. Ajoutée aux problèmes qu’on a énumérés plus tôt, la jeune femme souffre également d’anxiété liée à son corps pas comme les autres. On lui souhaite de pouvoir bientôt vivre une vie normale.

Source: Mirror