Elle est obligée de se couvrir d’une couverture pour pouvoir rentrer dans l’avion: le personnel trouvait sa tenue inappropriée

De nouveau, une passagère s’est vue imposer de mieux se couvrir pour ne pas se faire expulser de l’avion.

Latisha Rowe, une Américaine qui prenait l’avion de la Jamaïque à Miami avec son fils de 8 ans, portait selon le personnel de vol une tenue inappropriée. Si bien qu’elle a dû choisir entre porter plus de vêtements ou sortir de l’avion.

« Voilà ce que je portais quand le personnel d’AmericanAir a demandé à me dire un mot. Ils m’ont alors demandé de me couvrir. Alors que je défendais mon choix de vêtements, ils m’ont menacé de ne pas me permettre de retourner à mon siège à moins que je ne descende le couloir enveloppée dans une couverture », écrit avec mécontentement Latisha sur Twitter. Elle explique également qu’elle n’avait pas de veste ni de pull dans son sac.

« Je ne suis pas la plus mince et j’aime porter des couleurs vives donc c’est frappant, mais ce n’est pas vulgaire. Ce n’est pas inapproprié. Mon short couvrait TOUT, mais apparemment c’était trop difficile. Si vous mettez quelqu’un avec une taille 36 à côté de moi dans exactement la même tenue, personne ne dira rien », raconte-t-elle.

Latisha Rowe a reçu beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux. « Comment quelqu’un est-il censé s’habiller s’il prend l’avion de Kingston à Miami en juin ? Un survêtement ? Jupe au sol ? Ses seins et ses fesses étaient couverts. Honte à vous, American Airlines », peut-on notamment lire.

Une porte-parole d’American Airlines informe que l’entreprise enquête sur l’affaire. « Nous sommes préoccupés par la plainte de Mme Rowe. Nous voudrions nous excuser. Nous nous efforçons d’offrir une expérience de voyage positive et sécuritaire à tous ceux qui voyagent avec nous », dit-elle. Elle précise toutefois qu’il existe une politique vestimentaire à suivre et « que les vêtements provocants et les pieds nus ne sont pas autorisés ».