Elle tue son bébé de 17 mois parce qu’il la dérangeait dans sa liaison secrète.

Une mère est suspectée d’avoir tué son bébé de 17 mois en l’asphyxiant à l’aide d’une serviette nettoyante qu’elle a gardée sur sa bouche et son nez. La mère, qui entretenait une liaison, jugeait que son bébé la dérangeait.

La mère de 41 ans nommée Heather Reynolds, qui lutte actuellement contre une dépendance au crystal meth, a tenté de retenir ses larmes alors que l’avocat niait en son nom les accusations portées contre elle suite au décès de son fils Axel, l’an dernier en mai.

Reynolds est présentement incarcérée dans un centre du New Jersey et elle devra maintenant attendre son procès où elle risque d’être condamnée à la prison en vie dans l’éventualité où elle serait déclarée coupable.

La mère avait étudié les sciences de la santé à l’Université de Floride, puis elle s’était réorientée dans des études en psychologie à l’Université de Pennsylvanie.

Elle est aussi la mère de deux autres enfants et par le passé, elle avait travaillé à titre de thérapeute auprès de jeunes enfants.

Peter Gallagher, le procureur de la couronne, a indiqué devant la cour qu’il s’agissait là d’un crime particulièrement brutal, et ce, à l’encontre d’une victime qui était sans défense.

Le procureur a aussi fait remarquer à la cour que la mère avait dû faire preuve de détermination dans ce meurtre, étant donné que ce fut une mort très lente.

C’est le 10 mai de l’an dernier que des policiers ont été appelés à la résidence de Reynolds qui tenait son bébé sans vie dans ses bras.

Les policiers avaient remarqué la présence d’hématomes autour de la bouche de l’enfant et une odeur d’alcool.

Les examens pratiqués sur le corps de l’enfant auront déterminé que l’enfant est visiblement décédé d’asphyxie, et ce, à l’aide d’une serviette humide pour nettoyer.

Source: DailyMail