Il bat son fils de 6 ans tellement violemment qu’il tombe dans le coma car il n’a pas fait ses devoirs

Les devoirs sont essentiels dans l’apprentissage des enfants et les parents veulent toujours prendre l’éducation de leur progéniture au sérieux pour leur assurer le meilleur avenir qui soit. 

Mais le père de famille Mehmet Ali Y. est allé beaucoup trop loin. 

Quand il a remarqué que son garçon de six ans, Mertcan Y., n’avait pas fait ses devoirs, il a décidé de le frapper avec un aspirateur jusqu’à ce qu’il tombe dans le coma. 

Tout ça pour des devoirs non faits! 

La police a évidemment arrêté le père pour son attaque qui s’est déroulée dans la résidence familiale dans la ville d’Iskenderun, dans la Province Hatay en Turquie. 

Il a été accusé d’avoir battu son fils avec un tuyau en métal de l’aspirateur. Une enquête a été ouverte et est toujours en cours. 

Ce sont les voisins qui ont découvert l’enfant inconscient et qui ont alerté les autorités. 

Les ambulanciers ont transporté d’urgence l’enfant de six ans à l’hôpital Iskenderun State où il a été placé aux soins intensifs immédiatement pour traiter ses blessures à la tête et au visage. 

Mertcan Y. était toujours aux soins intensifs, branché à un respirateur artificiel, au moment d’écrire ces lignes. Il est dans une situation critique. 

« Je suis arrivée à l’hôpital dès que j’ai appris ce qui s’est passé », a déclaré la mère de l’enfant, Gulistan O., qui n’est plus en couple avec le père. 

« Quand j’ai vu mon fils, il était couvert d’ecchymoses. Il a été battu avec le tuyau de l’aspirateur parce qu’il n’avait pas fait ses devoirs. » 

« Mon fils va mourir. Mon ex mari me battais aussi tous les jours. C’est pour cela que je l’ai divorcé. »

On ignore pourquoi l’homme s’est retrouvé avec la possibilité de voir son fils seul compte tenu des circonstances et de son passé violent. D’autant plus que ce n’était pas la première fois. 

La propre mère de Mehmet Ali Y., Halide O., était terrorisée par son fils. 

« Mon fils me battait tous les jours aussi. J’avais déposé une plainte contre lui, mais il m’a menacée de me tuer alors j’ai retiré ma plainte », a-t-elle confié. 

Si ces plaintes avaient été prises au sérieux, le petit garçon serait probablement encore en vie et en pleine forme aujourd’hui.


Source: Daily Mail