Le jeune homme s’injecte une drogue mystérieuse dans le pénis et se retrouve avec une érection qui dure 2 semaines

Il y a des moments où on se passerait bien d’avoir une érection comme lorsqu’on est à la piscine où le matin lorsqu’on a envie d’aller aux toilettes alors imaginait bien le calvaire de cet homme qui a eu une érection continue pendant deux semaines. Un véritable cauchemar.

Danny Polaris, un anglais originaire de la ville de Swansea, mais qui vit désormais à Berlin en Allemagne, est en train de vivre une sacrée mésaventure puisqu’il risque de se faire amputer le pénis après avoir eu une érection pendant deux semaines. La faute à une injection d’une drogue mystérieuse réalisée par un infirmier avec lequel il avait des relations sexuelles. Une histoire complètement hors du commun dont il se souviendra pour le reste de son existence parce qu’il n’avait jamais eu aussi mal de sa vie.

Le lendemain de son injection, Danny a décidé d’enrouler son pénis dans un refroidisseur pour vin pour stopper son érection, mais cela n’a pas du tout fonctionné. Il a par la suite décidé de se rendre à l’hôpital où les médecins ont décidé de l’hospitaliser. Le média britannique explique qu’il souffre de priapisme, «une situation pénible et dangereuse dans laquelle le pénis après l’érection ne retrouve pas sa flaccidité normale au bout de 4 heures même en l’absence de toute stimulation physique ou psychologique», selon les informations de Wikipédia.

Danny a raconté qui regrette profondément d’avoir accepté de se faire injecter une drogue dont il ne connaissait pas les effets. Il pensait que l’infirmier savait ce qu’il faisait. Malheureusement, il faut croire que non. Il avoue même qu’il s’agit de la pire de décision de sa vie et qu’il se réveille parfois le matin en pleurant. Il faut dire que pour lui le sexe est tellement important qu’il ne veut vraiment pas être obligé à l’abstinence. En effet, le média britannique indique qu’il y a des chances pour que son pénis ne soit plus utilisable.

Il semblerait que cette drogue mystérieuse était incompatible avec les médicaments que prend Danny. Ainsi, le mélange des deux aurait provoqué ce priapisme. On lui souhaite de retrouver la forme rapidement et surtout on espère pour lui qu’il va pouvoir retrouver l’usage de son pénis prochainement. 

Source: Daily Mail