Le professeur à giflé un étudiant tellement fort que l’empreinte de sa main reste marquée sur son visage !

Dans l’est de la Chine, un professeur a perdu son travail après avoir giflé un étudiant si violemment que l’empreinte de sa main est restée marquée sur son visage.


Le professeur qui travaillait pour la Suyu High School aurait décidé de punir un étudiant, car il avait été surpris en train de discuter avec un camarade de classe pendant une période d’étude.

Selon ce qui a été rapporté, le professeur aurait giflé l’étudiant à au moins 12 reprises.

L’étudiant, qui a été surnommé Xiaochen par les médias locaux, a même dû subir des traitements médicaux, car les gifles avaient fait éclater des vaisseaux sanguins autour d’un des yeux du garçon.

Le Beijing Time a dévoilé une vidéo filmée peu après l’incident où on pouvait voir le jeune Xiaochen couché dans un lit de la Suqian Chinese Medicine Hospital.

On peut clairement voir sur le visage du garçon les marques laissées par les nombreuses gifles. Celles-ci s’étendent un peu partout sur son visage et on peut pratiquement y deviner la forme d’une main.

La garçon a expliqué aux journalistes locaux qu’il avait été surpris en train de parler avec un camarade de classe.

Selon ce que rapporte le Yangtse Evening News, le professeur aurait immédiatement amené le garçon devant les élèves afin de le punir devant eux.

Un étudiant de la même classe a expliqué: « Le professeur a perdu le contrôle et il a frappé une fille avant de commencer à gifler Xiaochen. »

En plus des soins que le jeune étudiant a dû subir pour les marques laissées à son visage, le garçon a aussi dû être traité pour une blessure à l’oreille gauche.

D’ailleurs, les médecins qui ont traité Xiaochen ont révélé que le garçon souffrirait d’une perte d’ouïe temporaire. On ignore la gravité de cette perte d’ouïe, ni la durée prévue de celle-ci.

L’incident a été signalé au ministère de l’Éducation et à la police.

On ne sait pas encore si la police compte ouvrir une enquête à cet effet ou si elle portera des accusations criminelles contre l’enseignant.

Quant à l’école, celle-ci s’est immédiatement engagée à couvrir les frais hospitaliers du garçon.

L’école a aussi annoncé que le professeur avait été congédié et qu’on lui avait aussi retiré des bonus de salaire auxquels il aurait dû avoir droit.


On devrait savoir dans les prochains jours si la police a décidé d’ouvrir une enquête et si elle déposera des accusations contre le professeur.

Souhaitons à l’élève qu’il se rétablisse rapidement et qu’il n’ait pas peur de retourner sur les bancs d’école.

Source: DailyMail