Les étudiants d’un école paient des vacances à leur agent d’entretien

Si jamais vous cherchez un endroit de rêve où travailler, peut-être que l’université de Bristol pourrait bien vous convenir! Une chose est certaine, c’est que ceux et celles qui font du bien autour d’eux dans cette université ne passent vraiment pas inaperçus.


Herman Gordon travaille justement pour cette université et il pourrait très bien vous confirmer cela.

C’est que voyez-vous, Herman est originaire de la Jamaïque et il travaille sur le campus de l’université situé au Royaume-Uni en tant qu’agent d’entretien depuis déjà 12 ans.

Voilà donc que Herman est tellement apprécié des étudiants qui fréquentent cet établissement que ceux-ci ont décidé de créer une collecte de fonds afin d’amasser la somme de 1700 euros afin qu’il puisse s’offrir des vacances dignes de ce nom et ainsi, pouvoir rendre visite à sa famille en Jamaïque!

Ce qui est le plus fascinant dans cette histoire, c’est qu’à l’origine, tout a débuté par une publication anonyme sur page Facebook de l’université de Bristol. La publication en question affirmait: « L’agent d’entretien jamaïcain dans la bibliothèque de la fac de médecine est l’homme le plus jovial que j’ai rencontré, il me redonne le sourire quand je croule sous les révisions (…) si vous voulez une raison de sourire, allez lui parler une ou deux minutes. »

Suite à cette publication, un étudiant en médecine âgé de 20 ans, Hadi Al-Zubaidi, a décidé de rendre service à Herman après avoir appris qu’il n’avait pas vu sa famille depuis 4 ans. Dans une entrevue qu’il a accordée à la BBC, Hadi explique: « Il est toujours sympathique avec tout le monde, il est temps pour nous d’être gentils en retour. »

Hadi a donc créé une campagne de sociofinancement avec comme objectif de récolter 1500 euros. Or, les choses ont pris une tournure inattendue, car en cinq jours seulement, non seulement Hadi avait atteint sa cible, mais il l’avait même dépassée avec un montant de 1700 euros: « J’étais très surpris de voir qu’il était en réalité tant apprécié. »

Évidemment, quand Herman a découvert la surprise que lui réservaient les étudiants de l’université, une vague d’émotions sans précédent l’a envahi. D’un côté, c’était très touchant d’apprendre qu’il était aussi apprécié des étudiants, mais aussi, le fait de savoir qu’il reverrait enfin sa famille a dû être très émouvant pour lui.

Et puis, au-delà de l’argent et des vacances, le petit mot qui accompagnait la surprise valait tout l’or du monde pour Herman: « Parce que tu as rendu nos journées meilleures, nous voulons que tu saches que nous t’aimons. »

Source: 20 Minutes