« Non chéri, j’ai la migraine »!

Les maux de tête sont associés à une baisse du désir et à des douleurs durant les relations sexuelles. Des manifestations qui s’ajoutent à l’anxiété, expliquent ces chercheurs de l’université de Pavie (Lombardie).



Une centaine de femmes, âgées en moyenne d’une quarantaine d’années, ont été suivies dans le cadre de cette étude. Souffrant de céphalées fréquentes, l’impact de ces maux de tête sur leur sexualité a été évalué. Il apparaît donc que ceux-ci s’accompagnent de répercussions physio-psychologiques significatives, en termes de stress, d’anxiété, de chute de la libido et de douleurs intimes.

Le fait de repousser les avances de leur partenaire les attriste et/ou les frustre tout autant que les messieurs. Alors, si la migraine est parfois une excuse, pour ces femmes, c’est (très) loin d’être le cas.

Ces travaux sont publiés dans le « Journal of Sexual Medicine ».


Source