Ce qu’il faut savoir sur la maladie de Crohn

La maladie de Crohn n’est peut-être pas aussi connue que les problèmes de coeur ou encore le cancer, mais elle est véritablement handicapante pour la personne qui en souffre. Il s’agit d’une maladie gastro-intestinale chronique qui provoque des inflammations. Elle affecte généralement le gros et le petit intestin mais peut causer des douleurs à n’importe quel niveau de notre système gastro-intestinal. Les douleurs sont intenses et parfois constantes. Voici donc 6 choses à savoir sur la maladie de Crohn.


Cette maladie touche en effet les hommes et les femmes de manière égale mais est le plus souvent décelée chez des personnes âgées de 13 à 30 ans. Elle semble avoir des causes héréditaires mais le fait de fumer est considéré comme un facteur aggravant. Les personnes qui fument connaissent en effet un risque plus élevé de développer la maladie de Crohn à un moment dans leur vie. Les véritables causes de la maladie de Crohn demeurent cependant inconnues : elle pourrait être liée à une défaillance du système immunitaire. Cela n’est cependant qu’une hypothèse.

L’état de la personne touchée change constamment
Une chose importante à savoir sur la maladie de Crohn ? Bien qu’il s’agisse d’une maladie chronique, elle agit sous forme de cycle. La personne atteinte connaît des pics de maladie et des périodes de rémissions. Quand la maladie atteint ses pics, les symptômes et les inflammations deviennent de plus en plus invivables pour la personne atteinte. Lorsque les périodes de rémission arrivent, les symptômes diminuent et peuvent même totalement disparaître.

A l’arrivée de ces pics, certains symptômes apparaissent. On note notamment une douleur abdominale importante, généralement pire après les repas. La personne souffre également de diarrhée, de sang dans les selles et de perte de poids. On peut également remarquer une anémie, qui elle-même provoque de la fatigue. La maladie de Crohn peut également se manifester à travers d’autres symptômes comme une inflammation des yeux ou encore des lésions au niveau de la peau.

De plus en plus de personnes sont diagnostiquées
Chaque année, de plus en plus de personnes sont diagnostiquées. Aux Etats-Unis, 700 000 personnes ont été diagnostiquées et ce nombre continue d’augmenter. Une chose inexpliquée à savoir sur la maladie de Crohn ? Elle semble affecter une plus grande proportion de la population à travers le temps, mais les raisons de cette augmentation ne sont pas encore connues. Les maladies auto-immunes semblent en constante augmentation ces dernières années.

Les femmes et les hommes en sont touchés de manière égale mais la maladie est généralement diagnostiquée à l’adolescence à partir de 15 ans. Les symptômes continuent généralement tout au long de la vie puisqu’il n’existe pas de façon de se libérer totalement de cette maladie. Il s’agit de prendre des traitements visant à traiter les symptômes de celle-ci, voire à adopter un rythme de vie différent, plus adapté à celle-ci.

Personne ne sait ce qui la cause
Une chose à savoir sur la maladie de Crohn : on ne sait pas ce qui la cause. En effet, de nombreuses recherches sont et ont été réalisées pour déterminer les causes de cette maladie, sans succès. Il semble s’agir d’une combinaison de plusieurs facteurs de risques qui causent la maladie. Cependant, certaines personnes ne connaissant aucun de ces facteurs de risque en sont touchées. On peut donc considérer que la maladie de Crohn peut toucher n’importe qui à n’importe quel âge.

Les facteurs qui pourraient jouer un rôle sont des facteurs génétiques et héréditaires d’une part. D’autre part, le facteur de l’environnement peut aussi jouer un rôle important. Certains médicaments, la pollution ou encore une prise d’antibiotiques excessive peut augmenter les chances d’une personne de contracter cette maladie. L’alimentation pourrit également jouer un rôle, ainsi que certaines infections. Enfin, un dysfonctionnement du système gastro-intestinal peut également être à l’origine de la maladie de Crohn.

Elle pourrait être héréditaire
Si des membres de votre famille souffrent du syndrome de l’intestin irritable (autre façon de nommer la maladie de Crohn), vous avez plus de chances de contracter celle-ci. En effet, les études montrent que les personnes ayant un parent ou quelconque membre de leur famille souffrant de la maladie ont plus de chances de la contracter eux-mêmes. Cependant, ce n’est pas parce qu’un membre de famille en souffre que vous la contracterez nécessairement.

Beaucoup de personnes souffrant de la maladie de Crohn ne connaissent personne qui en souffre. C’est pourquoi les chercheurs estiment que l’environnement et le mode de vie pourraient jouer un rôle même plus important dans l’apparition de la maladie de Crohn. A savoir sur la maladie de Crohn : on peut déterminer des facteurs de risque la causant mais pas ses causes précises.


Fumer empire les symptômes
Chose importante à savoir sur la maladie de Crohn : des symptômes aggravants existent. Il pourrait en effet y avoir un lien entre le fait de fumer et la maladie de Crohn. Le fait de fumer peut en effet empirer les symptômes et augmenter leur fréquence mais certaines études montrent que la cigarette pourrait même augmenter les chances d’une personne de contracter la maladie de Crohn dans le futur.

Les fumeurs ont en effet 34% de chances de plus que les non-fumeurs de contracter la maladie de Crohn. Le lien n’est pas encore expliqué scientifiquement mais les chiffres parlent d’eux-mêmes. La cigarette n’a donc pas uniquement un effet sur votre système respiratoire, sur votre espérance de vie et sur vos chances de contracter un cancer mais également sur votre système digestif. Une autre bonne raison d’arrêter dès que possible.

Il existe plusieurs traitements
A savoir sur la maladie de Crohn : à ce jour, plusieurs traitements existent pour lutter contre ses symptômes. En effet, les symptômes de la maladie diffèrent tellement d’une personne à l’autre que l’on peut traiter ceux-ci de différentes manières. Les probiotiques, les antibiotiques, et l’alimentation peuvent être une façon de traiter les symptômes de la maladie de Crohn. Les transplantations de microbiote fécale peuvent également jouer un rôle et aider à diminuer les symptômes de la maladie.

La plupart des traitements visent en effet à contrôler les différentes parties du système immunitaire qui causent une inflammation du tube digestif et des dysfonctionnements intestinaux qui peuvent rapidement devenir handicapants pour la personne atteinte. Il s’agit avant tout d’améliorer les conditions de vie de la personne touchée, puisque la maladie de Crohn ne peut en elle-même être éradiquée pour le moment.

Source