Selon les psychologues, Les femmes devraient sortir avec leurs amis au moins deux fois par semaine

Une étude indique qu’une femme – célibataire, en couple ou maman – doit sortir avec des amis au moins deux fois par semaine afin d’être en bonne santé. Vous le soupçonniez probablement déjà, mais peut-être ne connaissiez-vous pas les raisons scientifiques :

L’enquête – menée par un groupe de neuroscientifiques de l’Université d’Oxford – visait à identifier les facteurs nécessaires pour qu’une femme soit heureuse dans sa vie quotidienne. Rien de spécial, en réalité : la liberté de sortir avec ses amis au moins deux fois par semaine. Par « sortir », nous entendons un moment où les femmes ont l’occasion de socialiser, boire, rire et bavarder.

Selon l’étude, cela apporterait des bienfaits indéniables pour la santé, en particulier des temps de récupération plus rapides après une maladie, mais aussi une plus grande générosité. Passer du temps avec des amis réduit également le niveau de stress et aide à combattre la dépression.

La recherche a également identifié un rapport entre le nombre d’amis présents et la qualité des rencontres, où la possibilité de rire en toute liberté est un élément clé. Comme l’explique le psychologue Robin Dunbar, « quand les personnes sont peu nombreuses, rire est plus facile. Lorsqu’il y a plus de cinq personnes, il est moins probable que se produisent des situations amusantes capables de générer la production d’endorphine nécessaire au bien-être et au bonheur. » Par conséquent, la rencontre entre amis doit inclure un maximum de 4 personnes afin de profiter des effets bénéfiques.

Cependant, seulement deux femmes sur cinq sortent avec leurs amis une fois par semaine – moins si elles ont des enfants. Selon la psychothérapeute Vanessa Sierra, il est donc important d’apprendre à se concéder des moments pour sortir de la maison : « Bien que nous aimions être avec notre famille, nous devons apprendre à sortir de la routineet à partager notre vie avec les amis, surtout dans les rencontres où on peut rire et plaisanter.« 

Source