Si vous partez en vacances, attention à cette bactérie : Noelle l’a contractée sans même avoir mis un pied dans l’eau!

Ce n’est pas la première fois de l’été qu’un Américain développe une bactérie mangeuse de chair. Toutefois, Noelle Guastucci est la première à en contracter une sans même mettre un pied dans l’eau. Cette Californienne a été transportée de toute urgence à l’hôpital de San Diego où elle a frôlé l’amputation.

Le 4 juillet dernier, Noelle Guastucci a bien cru qu’elle allait perdre sa jambe. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital de San Diego car elle avait développé une bactérie mangeuse de chair. Grâce à sa réaction rapide, elle a évité l’amputation. « Si j’avais attendu quelques heures, j’aurais pu perdre la vie », explique-t-elle.

Chaque année aux États-Unis, entre 700 et 1200 personnes sont touchées par cette bactérie. Trois personnes sont déjà décédées depuis le début de l’été. Les eaux de Floride, du Texas ou du Maryland sont concernées. Le cas de Noelle est particulier car elle n’a même pas mis un pied dans l’eau. « La douleur était intenable. Sur une échelle de 1 à 10, j’étais à 11. J’avais l’impression que quelqu’un déversait de l’acide sur mon pied. »

Finalement, Noelle a passé douze jours à l’hôpital avant que les médecins lui annoncent que les antibiotiques avaient fait effet et que la bactérie ne représentait plus de danger pour elle. Elle espère sortir de l’hôpital dans quelques jours.

La bactérie en question, c’est une fasciite nécrosante. Elle se développe surtout en été car les eaux se réchauffent. Celle-ci pénètre dans le corps par le biais de petites coupures voire des brûlures puis elle ronge les tissus. Dans le monde, 20.000 sont touchées chaque année par cette bactérie.

Les risques de contracter cette bactérie sont minces si vous êtes en bonne santé et que vous avez un système immunitaire fort.

Source: New York Post.