Suite à du harcèlement, elle a attrapé du psoriasis sur 85% de son corps

Georgia a attrapé du psoriasis, une sorte d’eczémas qui démange énormément, sur sa peau a 15 à cause du harcèlement qu’elle subissait à l’école. De larges pellicules de peau se mettent à se décoller. Des adolescents l’intimidaient et ont même été jusqu’à lui demander de se suicider.

85 % de son corps est recouvert de psioriasis. Il s’agit de plaques de peau rouges et squameuses. Tout le monde n’est pas atteint à ce point-là, il peut être contracté sur une toute petite zone du corps. Cela se traite avec de la crème à base de corticoïde. Avant, elle en avait honte, elle cachait sa peau, maintenant elle s’expose sur les réseaux sociaux.

« L’intimidation a commencé vers l’âge de neuf ans. Je pense qu’ils pensaient que j’étais une cible facile, je ne me défendrais pas  », raconte-t-elle. Cette maladie de peau se contracte soit parce que c’est héréditaire, soit en étant stressé. Et Georgia était très stressée. « Quand je me lève le matin et me retourne, je sens toute ma peau se craqueler. »

« Ils laissaient même des messages vocaux sur mon téléphone en disant des commentaires vraiment méchants comme « aucun garçon ne s’approchera jamais de toi » ou « va être avec ton ami »  », continue-t-elle.