Un Américain condamné à mort s’est suicidé en apprenant que son exécution avait été une nouvelle fois reportée.

Scott Raymond Dozier, 48 ans, avait été condamné, dans un premier temps, à perpétuité en 2005 pour avoir tué, trois ans plus tôt, un dealer de drogue à Phoenix, dans l’Arizona. Deux ans plus tard, il a finalement été condamné à mort pour avoir exécuté un autre dealer, à Las Vegas, cette fois. Il avait coupé en morceaux sa victime.



Mais ce qui devait être la première exécution en 12 ans dans le Nevada a été reporté à deux reprises par le juge. Scott Raymond Dozier avait pourtant demandé à ce que celle-ci se déroule le plus rapidement possible. Il préférait mourir que terminer sa vie en prison.

Le mois dernier, il avait déjà essayé de se donner la mort. Ce week-end, en apprenant le nouveau report, il s’est suicidé dans sa cellule, nous apprennent les médias américains.


L’exécution de Scott Raymond Dozier a longtemps fait débat car deux produits qui devaient lui être injectés n’avaient jamais été utilisés.