Un britannique de 65 ans écope d’une amende de 874 euros après avoir tué un goéland qui lui avait piqué ses frites

Alors qu’il se baladait tranquillement en bord de mer dans la station de Weston-Super-Mare (Angleterre), John L. Jones s’est fait piquer des frites par un goéland, avant que ce dernier ne fasse tomber son cornet par terre.

Très en colère, le soixantenaire a agrippé le volatile par les pattes pour ensuite le frapper violemment contre un mur. Tout cela sous les yeux d’enfants, choqués par la cruauté de la scène. « C’est de la vermine, vous devriez enseigner à vos enfants ce qu’est la vermine », a ajouté l’homme après son acte.

À l’agonie, un passant a immédiatement emmené l’oiseau chez un vétérinaire pour qu’il soit euthanasié.

Le goéland étant une espèce protégée au Royaume-Uni, le retraité a écopé d’une amende de 874 euros pour « cruauté envers les animaux ». Il a également dû verser la somme de 100 euros en guise de dédommagement aux témoins de la scène et doit respecter un couvre-feu de 12 semaines.