Un Casanova Chinois est sauvagement attaqué par ses trois copines qui viennent de découvrir qu’il les fréquente toutes en même temps.

Fu s’est retrouvé dans de beaux draps lorsqu’il a été confronté par ses trois petites amies lundi dernier, à Nanning, en Chine.

Évidemment, aucune de ces femmes n’avait été informée de l’existence des deux autres.


Mais Fu n’a pas volé que le coeur de ces dames. Il leur a aussi dérobé 600 000 yuan (environ 77 000 euros ou 118 000 dollars canadiens) à ses victimes.

Li avait rencontré Fu au travail. Elle est tombée amoureuse de lui, puis, au fil du temps, elle a accepté de lui prêter sa voiture et un peu d’argent pour la chirurgie sa sa mère. Un jour, Li a remarqué que Fu textait toujours le même numéro. Quand elle a confronté son amoureux à ce sujet, il l’aurait frappée. Elle a alors décidé d’appeler le numéro.

«Qui êtes vous?» a-t-elle demandé. «Comment connaissez-vous Fu?»

«Je suis sa petite amie», a alors répondu la femme à l’autre bout du fil, Wei.

Les deux femmes ont alors constaté qu’elles n’étaient pas les seules à fréquenter Fu.

«Nous étions ensemble depuis plus d’un an, je ne me serais jamais douté qu’il me trompait», a déclaré Li aux médias quand l’histoire est devenue publique. «J’avais des doutes avant, mais quand je lui en ai parlé, il m’a dit qu’il était seulement occupé par ses deux entreprises.»

Une fois que Wei a découvert le pot aux roses, elle a réalisé que le petit ami de son amie Tan était en fait le même homme!

Les trois femmes étaient toutes très en colère! Non seulement elle avait eu le coeur brisé, leur confiance a été ébranlée et elles ont réalisé que leur amoureux se servait d’elles pour leur soutirer de l’argent!

Les femmes ont alors décidé de confronter l’homme ensemble. L’altercation entre l’homme et les jeunes femmes a été filmée par un témoin.


«Mais pourquoi as-tu fait cela? Est-ce que tu trouves cela amusant?» ont crié les femmes à leur ancien amoureux.


Fu a tenté de s’échapper, mais deux hommes, des amis des victimes, sont intervenus. L’homme n’a même pas semblé regretter ses actions.


La police est arrivée sur les lieux environ 20 minutes plus tard. Elle tentera de régler le conflit opposant les quatre individus en respectant les lois en vigueur.

Source: DailyMail