Un homme de 88 ans abat sa femme de 93 ans parce que la soupe est trop chaude

Un homme de 88 ans a été mis en examen pour « homicide involontaire » et placé en détention, a appris ce lundi l’Agence France-Presse (AFP) du parquet de Clermont-Ferrand. Il est soupçonné d’avoir tué son épouse de 93 ans à leur domicile d’Artonne, un village du Puy-de-Dôme, vendredi dernier. 

« L’homme a reconnu qu’il avait été tiré sur son épouse. Pour le moment, on ne comprend pas les raisons exactes de son geste. Il a tenu des explications incohérentes autour d’une ‘soupe trop chaude' », a expliqué ce lundi le procureur de la République.

C’est une entreprise de télé-assistance, gestionnaire du détecteur de chute que la victime avait autour du cou, qui a alerté les enfants du couple. 

Ces derniers, arrivés sur les lieux, ont retrouvé le corps sans vie de leur maman gisant à terre, tuée par une balle tirée au bas du visage. Un fusil avec des balles de petit calibre était près du corps. 

Leur père, présent au domicile, a immédiatement été interpellé. il a été mis en examen pour « homicide involontaire » et placé en détention.