Une directrice de garderie droguait et attachait les enfants avec une corde autour du cou

Aux États-Unis, une directrice de garderie est sous le coup de neuf chefs d’accusation, dont celui de « mise en danger d’enfants ». Cette responsable avait pour habitude de droguer et d’attacher ses jeunes pensionnaires.


La semaine dernière, une directrice de garderie a été interpellée à Mesquite, au Texas (Etats-Unis), pour des maltraitances commises sur les enfants dont elle avait la garde.

Pour calmer les petits, Rebecca Anderson n’hésitait pas à les droguer. Elle leur administrait du Tylenol, un dérivé du paracétamol aux effets secondaires, pour les empêcher de pleurer et de bouger.

Comme parfois cela ne suffisait pas, elle les attachait avec une corde par le cou à des sièges auto pour bébé, et ce durant plus de sept heures par jour «pour faciliter son travail» explique-t-elle.

Certains enfants étaient enfermés dans des placards et salles de bain dans le noir.

Des voisins avaient prévenu les parents après avoir entendu de nombreux cris d’enfants au cours de la journée.


C’est finalement un père de famille qui a donné l’alerte après avoir filmé les agissements de la directrice avec une caméra cachée.

Rebecca Anderson a avoué les faits et a été placée en détention provisoire.

Source: ABC News