Une enseignante et deux employées sont accusées d’avoir torturé psychologiquement des élèves autistes

En Floride, une enseignante ainsi que deux employés de l’école font face à de graves accusations pour avoir torturé psychologiquement des élèves autistes.

Les allégations qui pèsent contre le trio donnent très froid dans le dos, car si celles-ci s’avèrent à être véridiques, cela signifie que les trois adultes auraient enfermé de jeunes enfants dans une pièce sans lumière et ils les auraient effrayés en utilisant des sifflets.

C’est un autre employé de la  Silver Sands School, une école de Fort Walton Beach, qui a découvert la méthode de punition cruelle du trio et qui a décidé de dénoncer cette situation.

Les étudiants qui ont été punis de cette façon étaient âgés entre 8 et 10 ans.

Le shérif Larry Ashley a expliqué aux médias locaux qu’il avait été informé de cette façon d’agir à la fin de 2018 et il compte enquêter avec sérieux sur cette affaire, car il craint découvrir plusieurs autres cas qui auraient pu survenir dans le passé.

Le trio qui a été arrêté est composé d’une enseignante de 48 ans nommée Margaret Wolthers, ainsi que de deux autres employées nommées Diana LaCroix et Carolyn Madison.

Les élèves autistes qui subissaient ce type de punition étaient enfermés dans une pièce sans lumière et les employés les laissaient là parfois jusqu’à 90 minutes, et ce, malgré les hurlements de terreur et la détresse extrême des enfants.

Si un élève avait le malheur de tenter d’ouvrir la lumière, sa punition était allongée.

Il arrivait que les employés ajoutaient une couche de torture en sifflant très fort dans les oreilles des enfants en utilisant des sifflets. Des employés s’occupaient de tenir les bras des enfants pour ne pas qu’ils puissent se couvrir les oreilles.

Dans l’éventualité où les trois femmes seraient trouvées coupables des gestes dont elles sont accusées, celles-ci pourraient être condamnées à une peine d’emprisonnement qui pourrait aller jusqu’à 30 ans.

Source: Dailymail