Une mère lance son bébé naissant dans la cour de son voisin afin de s’en débarrasser

Le procès d’une mère débutait tout récemment au Colorado et l’histoire fait couler beaucoup d’encre à l’heure actuelle. Camille Wasinger-Konrad est accusée d’avoir causé la mort de son bébé, en le jetant dans la cour arrière de ses voisins peu de temps après son accouchement. 

L’enfant a été retrouvé mort dans la cour arrière des voisins et selon les autorités, ça faisait 14 heures qu’il avait été jeté à cet endroit lorsqu’il a été retrouvé. Il y avait une clôture de 9 pieds de hauteur qui séparaient les deux terrains et c’est donc dire que le pauvre poupon a effectué une chute qui ne lui laissait aucune chance.

Selon ce qui est rapporté, l’accusée de savait pas qu’elle était enceinte jusqu’à ce qu’elle accouche et lorsqu’elle a réalisé qu’elle avait donné vie à un enfant, elle a voulu s’en débarrasser. De son propre aveu, elle a couvert la bouche du bébé afin d’éviter que le propriétaire de son logement soit alerté par ses pleurs et ensuite, elle s’est dirigée à la cour avec l’enfant. Une dizaine de minutes plus tard, elle s’est rendue à la clôture avant de lancer l’enfant sur la terrasse de ses voisins.

Des analyses plus poussées ont permis de démontrer que le bébé s’était cogné contre une chaise de patio, afin de s’échouer sur la terrasse. La mère a mentionné qu’elle avait posé sa main sur la bouche du bébé pendant de longues minutes avant de s’en débarrasser et on ne sait donc pas s’il était déjà mort au moment d’être lancé de la sorte. 

Plusieurs heures plus tard, a trouvé le corps du bébé sur son terrain alors que son chien était en train de le renifler. Elle l’a amené à l’intérieur de chez elle avant de composer le 911. 

Un enquêteur s’est alors présenté chez elle en lien avec cette affaire et il a demandé à la mère s’il y avait une chance que son ADN concorde avec celui du bébé retrouvé. Une grande quantité de sang avait été retrouvé sur son rideau de douche suite à l’accouchement et l’enquêteur a tout de suite remarqué que quelque chose n’allait pas. 

Elle a alors donné une réponse très étrange:

 »Et bien en fait, c’est que je veux pas me retrouver dans le trouble… »

Elle ne semblait pas comprendre la raison de sa présence et surtout, elle ne semblait pas saisir l’ampleur de la gravité du geste qu’elle avait posé. Elle a ensuite expliqué qu’elle s’était réveillée avec de violentes crampes abdominales:

 »Le bébé est juste sorti. »

Elle a ensuite avoué son crime à l’enquêteur, alors que ce dernier enregistrait la conversation avec sa caméra corporelle:

 »Je viens de m’en débarrasser. »

La famille de l’accusée refuse de coopérer avec la police et le procès se poursuivra au courant des prochaines semaines. La mère fait face à des accusations de meurtre au premier degré ainsi que d’avoir tenté de faire disparaître des preuves.

Source: Daily Mirror