Victime d’une agressée sexuellement, elle se fait justice elle-même en distribuant des flyers car son agresseur n’a écopé que de dix jours de prison…

Lauren était partie faire un jogging quand elle s’est fait agresser sexuellement par un homme en avril 2013. Il a mis sa main entre ses jambes et a couvert sa bouche avant de la plaquer sur le sol.

La jeune femme de 21 ans à l’époque lui a griffé le visage et il a rétorqué par un coup de poing dans son visage. Il a pris ensuite la fuite.

L’agresseur est un chef cuisinier de 24 ans qui s’appelle Jayro Cruz. Il a avoué avoir agressé six femmes dans le district de Colombia. Il n’a pourtant été condamné qu’à seulement dix jours de prison. Il ne les a purgés que le lundi et le mardi, ses jours de repos pour ne pas « compromettre son avenir dans la cuisine. »

Lauren s’est mise à distribuer des flyers avec des photos de l’homme et la liste des crimes qu’il avait commis. l’histoire a attiré rapidement l’attention des médias locaux. Deux mois plus tard, il perdait sa place dans son restaurant.

En septembre de la même année une nouvelle audience a lieu. « C’est comme signer pour être traumatisée une deuxième fois. C’est une bataille qui nous ancre à une douleur que nous n’avons jamais demandée et que nous n’avons certainement pas méritée  », a-t-elle déclaré.

Touché par son histoire le juge a mis sous surveillance Jayro Cruz pendant un an. « La nuit où il m’a attaquée, j’étais sortie courir. Je n’ai plus couru depuis. Pas une seule fois. »

Source: Dailymail