Un vrai orgasme en faisant du sport

Certaines femmes indiquent ressentir un plaisir sexuel, voire un orgasme, en pratiquant une activité physique. Le phénomène serait lié à la sollicitation des abdominaux.


Mais les mécanismes restent un mystère. Les anglo-saxons parlent de « coregasme », lié aux muscles « core », qui intègrent les muscles abdominaux. Une équipe de l’université de l’Indiana a lancé un appel, via Internet, afin de recruter des femmes qui auraient éprouvé une jouissance sexuelle lors de la pratique sportive. Environ quatre cents ont répondu à l’appel, dans un laps de temps assez court.

Un tiers affirment avoir connu (et il n’y a aucune raison de ne pas les croire) un orgasme induit par l’exercice (EIO, en anglais) et les deux tiers du plaisir sexuel induit par l’exercice (EISP). Agées entre 18 et 63 ans, la plupart vivent en couple, et environ 70% sont hétérosexuelles. Que ressort-il, pour l’essentiel, des entretiens qui ont suivi ?

D’abord, que 40% de ces femmes ont vécu cette expériences à au moins dix reprises ; ce qui signifie donc qu’il ne s’agit pas d’un fait relevant d’un concours de circonstances exceptionnel. Ensuite, que la moitié des orgasmes sont liés à des exercices abdominaux, un quart en soulevant des poids, alors que suivent grimper à la corde, le yoga, le vélo, le jogging et même la marche de randonnée. L’un des auteurs de ces recherches explique : « Ces données sont intéressantes car elles suggèrent que l’orgasme n’est pas nécessairement un événement intervenant lors d’un acte sexuel, et ils peuvent nous en apprendre plus sur les processus corporels qui sous-tendent le plaisir chez la femme ».


Un bénéfice supplémentaire, aussi, à attribuer à la pratique régulière d’une activité physique. Ces travaux sont détaillés dans un article de la revue « Sexual and Relationship Therapy ».

Source