Un transgenre conserve son sperme afin de pouvoir être le père de ses enfants.

Un transsexuel néo-zélandais a conservé son sperme avant de changer de sexe afin d’avoir ses propres enfants à l’avenir.



Lea Membrey est un transsexuel de 20 ans qui a commencé à prendre des hormones féminines il y a deux ans. C’est au lycée, que Lea a découvert qu’il se sentait femme et voulait changer de sexe.

Lea était régulièrement la cible de harcèlement et d’insultes quand il était au lycée. De nombreuses personnes pensaient qu’il était homosexuel mais pour Lea, c’était plus compliqué que cela.

En effet, il se sentait « déconnecté » de son corps masculin. Après avoir fait la rencontre de plusieurs transsexuels, Lea a pris la décision de devenir une femme.

Après avoir pris cette décision, Lea a dépensé plusieurs milliers de dollars par la transformation de son corps. Elle s’est notamment fait poser des implants mammaires, s’est faite faire des injections de lèvres et de botox et a eu recours à l’épilation laser.

Lea s’est également faite opérer de la mâchoire et du front afin d’avoir des traits moins masculins.

Mais avant d’entamer sa transformation d’homme en femme, Lea a visité une banque de sperme. « Je veux avoir des enfants qui soient de moi » confie-t-elle.

Aujourd’hui, le taux de testostérone de Lea est indétectable: « J’ai le même niveau niveau d’hormones que celui d’une femme biologique » déclare Lea.

« Le plus important pour moi est de sortir de chez moi et qu’on me voit comme une femme » ajoute-t-elle.

Lea se dit plus heureuse que jamais. Elle n’arrive pas à croire qu’elle a souffert aussi longtemps avant de réaliser ce qu’elle voulait vraiment devenir.

« Il faut accepter qui vous êtes vraiment. C’est votre vie et votre bonheur » conclut-elle.

Source: Dailymail