Il ne faut jamais se fier aux apparences: Dans Britain’s Got Talent, Simon Cowell et ses comparses du jury en ont reçu une piqûre de rappel grâce à une retraitée ébouriffante!


C’est une feinte certes récurrente dans ce genre d’émission, mais on ne se lasse pas de voir des candidats qui ne paient pas de mine renverser le jury et ses certitudes. Cette fois, c’est Jenny, une Britannique retraitée de 68 ans, qui s’est présentée aux auditions avec un look cliché de dame âgée hors du coup: tunique à fleurs, longue jupe peu assortie, gilet de laine, lunettes et chignon.


Simon Cowell et ses acolytes s’amusent de cette apparition qui promet une prestation ennuyeuse mais la candidate est sûre d’elle et confirme pouvoir remporter le concours de chant. « Accordez-moi juste un peu de temps », demande-t-elle aux jurés qui s’impatientent généralement vite.

Mais c’est là que le show commence car la sexagénaire arrache et lance lunettes et vêtements de grand-mère, révélant sous sa tenue une jupe courte en cuir, lâchant ses cheveux blonds en bataille et affichant des cuissardes noires. Aussitôt, elle entonne « Highway to Hell » du groupe AC/DC, une solide prestation avec un grain de voix purement rock ‘n roll. Le public est debout, et le jury interloqué et admiratif lui offre quatre « oui » bien justifiés. L’aventure s’annonce prometteuse pour Jenny « who does rock ».