Divers

Cette maman se limite à un seul repas par jour depuis 2 mois pour pouvoir nourrir ses enfants

20
Pin Share20

Une mère de trois enfants a révélé qu’elle a dû se limiter à un seul repas par jour au cours des deux derniers mois afin d’être en mesure de nourrir sa famille.

La mère de 38 ans qui est célibataire, Claire Pulfrey, a expliqué à Mirror qu’elle est grandement favorable à ce que tous les enfants des familles les plus pauvres en Angleterre puissent bénéficier de repas gratuits à l’école: «Cela signifierait que les parents n’auraient pas à se soucier de trouver de l’argent pour payer les repas scolaires ou les paniers-repas, et qu’il leur en resterait peut-être pour payer les factures ou acheter plus de nourriture pour la maison.»

Le coût des aliments a subi une hausse impressionnante au cours des derniers mois, en plus des frais liés au chauffage et aux déplacements. Face à toutes ces augmentations, Claire a dû en venir à sauter le petit-déjeuner et le déjeuner tous les jours pendant deux mois afin de pouvoir nourrir ses fils Dan, 17 ans, Theo, neuf ans et Samuel, sept ans.

Claire vit à Grimsby et elle est une ancienne assistante d’enseignement dans une école spécialisée. C’est en janvier dernier qu’elle a commencé à sauter le petit-déjeuner afin d’arriver à absorber les augmentations récentes. Puis, lors les factures d’énergies ont commencé à augmenter en avril, elle a décidé d’arrêter de sauter un autre repas dans la journée: «Je pourrais faire face [à ces augmentations] si c’était juste le prix de la nourriture qui augmentait. Mais mon gaz et mon électricité ont tellement augmenté, c’est ce qui m’a renversé. Alors maintenant, j’ai un repas par jour, et ça me va tant que mes enfants n’ont pas faim.»

Claire prétend que son corps s’est « habitué » à ne manger qu’à l’heure du thé: «Au début, je me sentais vraiment lente et fatiguée, mais maintenant je pense que mon corps s’y est habitué.»
Lorsque Claire a un peu plus d’argent, elle se permet parfois un sandwich, mais elle préfère réserver cet argent en priorité pour ses enfants.

Rappelons qu’il y a peu de temps, les syndicats NEU, ASCL, NASUWT et l’association caritative TeachFirst ont révélé dans une lettre que les dîners scolaires peuvent être le seul repas chaud et nutritif d’un enfant en une journée et que la faim peut être un «véritable obstacle à l’apprentissage».

Le groupe a déclaré : «Un repas scolaire de qualité aide à améliorer la concentration et le comportement des enfants pendant les cours.»

Source: The Mirror

20
Pin Share20
Categories
Divers