Accusée d’avoir couché avec un élève, cette enseignante de 22 ans affirme qu’elle était amour avec lui

Une enseignante de 22 ans a été arrêtée pour des gestes qu’elle aurait posés envers un élève de 18 ans et affirme qu’elle était en amour avec le garçon en question. 

Tayler Boncal fait face à trois chefs d’agression sexuelle au second degré et s’expose à une sentence minimale de 9 mois derrière les barreaux advenant qu’elle soit reconnue coupable. 

La femme et son enlève entretenait une correspondance assez explicite via messagerie texte et ils s’envoyaient même des photos osées, jusqu’à ce que le jeune homme perde son téléphone. 

Ils ont alors poursuivi leur manège via Facebook Messenger, avant d’avoir une première aventure sexuelle en décembre dernier. 

La première fois, elle l’a invité chez elle avant de lui donner du sexe oral. Ils auraient eu des rapports sexuels à trois autres reprises par la suite, toujours au domicile de l’enseignante. Ces informations ont été confirmées par l’accusée ainsi que sa victime.

Ni le jeune homme ni ses parents n’ont souhaité porter plainte contre la femme de 22 ans, ce qui laisse croire que le sexe était consensuel entre les deux parties. Tayler était d’ailleurs très émotive lorsqu’elle a été arrêtée et a mentionné qu’elle avait de réels sentiments envers le jeune homme. Elle a ajouté qu’il était très gentil avec elle et qu’il la faisait sentir spéciale. 

Malgré la position des parents, l’école a décidé d’aller tout de même de l’avant avec les procédures judiciaires. Le directeur de l’établissement a mentionné qu’il ne pouvait rester les bras croisés devant une telle situation.

Source: Daily Mail