Divers

Condamnée à 6 mois de prison parce qu’elle a percé les préservatifs de son amant

20
Pin Share20

Une femme de 39 ans a été condamné à 6 mois de prison pour avoir percé des trous dans les préservatifs de son amant.

La femme qui est originaire d’Allemagne entretenait une relation de type «amis avec bénéfice» (friends with benefits) avec son amant avec qui elle avait régulièrement des relations sexuelles.

Or, l’accusée a fini par ressentir des sentiments différents pour son amant, alors que ce dernier souhaitait toujours poursuivre cette relation sans engagement.

C’est par la suite que l’accusée a décidé de percer des trous dans les condoms à l’insu de son partenaire.

Les médias allemands ont rapporté que la femme n’est jamais tombée enceinte, or elle a tenté de le faire croire à son partenaire dans un message sur WhatsApp dans lequel elle a aussi admis avoir percé des préservatifs.

Les législateurs ont hésité à accuser la femme de viol, puis ils ont finalement décidé de l’accuser d’agression sexuelle, et ce, en lien avec le «stealthing», une pratique furtive qui consiste à retirer le préservatif sans le consentement du partenaire sexuel.

Au moment de rendre son jugement, la juge Astrid Salewski a fait remarquer que ce type de crime était généralement commis par des hommes, tout en insistant sur le fait que la «disposition s’applique également dans le cas inverse».

La juge a expliqué sa décision en précisant qu’étant donné que «Les préservatifs ont été rendus inutilisables à l’insu de l’homme ou sans son consentement», «’’Non’’ veut dire non ici aussi».

Enfin, après avoir condamné la femme à une sentence suspendue de six mois de prison, la juge Salewski a déclaré: «Nous avons écrit l’histoire juridique ici aujourd’hui.»

20
Pin Share20
Categories
Divers